Chargement ...

20 ans pour la Dreamcast ! Le rêve continue.

Le Jeudi 29 Novembre 2018

L’actualité est parfois amusante dans son sens du timing. Alors que nous vous parlions la semaine dernière de la double décennie d’Half-Life, c’est au tour de la console de coeur de bien des joueurs de souffler ses 20 bougies. La Dreamcast a été lancée le 27 novembre 1998 au Japon, et le moins que l’on pousse dire, c’est qu’elle a marqué son temps !

Sega avait pour ambition d’apprendre de ces erreurs passées. Premièrement, fini les add-on de hardware et la multiplication de machines qui se faisaient mutuellement concurrence. On prend la tableau blanc et on repart à neuf ! Deuxièmement, l’entreprise nippone avait toujours en travers de la gorge la réponse « 299$ » de Sony à l’E3 1995 alors que la Saturn venait d’être annoncée et il fallait donc un positionnement agressif sur le prix de vente en sacrifiant légèrement leur puissance interne pour la console.

Si le lancement au Japon fût mitigé voire timoré avec un line up peu engageant, les démarrages sur les autres territoires ont été excellents et le positionnement a payé. Mais alors, qu’est ce qui a pêché pour que la belle histoire ne tienne finalement que 2 ans et demi ? A lire ces quelques lignes, on pourrait raisonnablement croire en une suces story !

Le premier clou dans le cercueil de la Dreamcast a été porté par Sony (eh oui encore eux !). En 1999, alors que Sega pouvait raisonnablement penser que le pari pouvait être gagné, Sony a annoncé les futures caractéristiques de la PS2, avec le fameux Emotion Engine qui envoyait du lourd. La conséquence de cette annonce ne s’est pas faite attendre. Les éditeurs tout comme les joueurs grand public ont considéré que la Dreamcast était une console de transition en attendant la claque de la PlayStation 2. Quand Electronic Arts (qui était numéro 1 de son secteur à l’époque) annonce qu’il ne supportera pas la console, l’impact sur la vie commerciale de la machine est gigantesque.

Si on ajoute à cela le fiasco financier de Shenmue que l’on connaît tous, combiné aux fonctionnalités online peu utilisées mais bien pensées, les vents étaient décidément peu favorables à la dernière console de Sega. C’est ainsi qu’à la stupeur générale, Sega annonce la fin de la production de sa machine pour le 31 mars 2001. Cette déflagration a emporté bien des joueurs qui continuaient à croire à la bonne étoile de la Dreamcast.

La preuve la plus éclatante que la Dreamcast continue de faire rêver les foules encore aujourd’hui, c’est le chiffre suivant : 13 jeux sont annoncés pour 2019 ! Même si un peu moins de 10 millions de machines ont été vendues au final, son coeur vaillant bat encore, et pour les plus jeunes d’entre vous, la surprise pourrait bien vous guetter si vous avez l’occasion de prendre en main une console trop en avance sur son temps dont les dieux vidéoludiques n’ont pas toujours voulu prendre soin. La belle dame blanche a encore de beaux jours devant elle.

Pour fêter dignement cet anniversaire, retrouvez sur gamecash.fr les titres iconiques de la Dreamcast dont : Sonic Adventure, Power Stone, Shenmue ou encore Jet Set Radio. Voilà qui devrait vous faire passer un bon moment pendant les fêtes !

Vous devez être inscrit pour poster votre avis. Je m'inscris Je me connecte

QUI SOMMES-NOUS ?

La marque ARGUS JEUX est éditée par la SAS Intervalles, gestionnaire du réseau de magasins spécialistes Gamecash. Forte de son expertise dans l'achat/vente des jeux et films d'occasion, depuis 2003, la SAS Intervalles a developpé de nouveaux outils et services : argus online, réparation Cd rayés cd-clinic, méthodologie de rachat CASH ... et a fait de www.gamecash.fr LA référence web du jeu vidéo d'occasion.

ArgusJeux.fr© Intervalles - Tous droits réservés

Partenaires : Game Cash | Réparer cd | PS4fanatics | Gamoniac
Fermer